American Cheap Motel Horror Story

 

On dira que j’ai des gouts de luxe. Peut-être. Cela n’a rien à voir avec mes origines sociales. Ce n’est pas en adéquation avec l’état de mes finances.  Oui, je suis exigeante et j’ai l’œil. En matière d’hostellerie aux USA je suis assez consternée par le rapport qualité prix de certaine nuitée. Laissez moi vous faire part de diverses expériences.

Le machin Inn

Le moins cher du moins cher : les chambres dans un « Days Inn » ou autre motel.

Ce serait un peu longuet de vous expliquer comment et pourquoi, mais j’ai eu à vider une de ces chambres pour aider une personne sans abri hospitalisée à retrouver ses affaires. C’est en effet dans ce type d’établissement que l’on loge à grand renfort de vouchers les personnes qui sont dans le besoin.

De correcte à sordide, ce n’est pas la décoration qui doit vous inquiéter le plus mais les petits copains que vous pourriez ramener à la maison… les bed bugs ou punaises de lit.

hotel

Notez que nos petits amis à six pattes apprécient tout autant les palaces. On est jamais totalement à l’abri, on réduit les chances d’infestation de son propre domicile en visant une catégorie d’établissement plus haut. Pour en savoir plus sur les mesures de prévention à prendre cliquez ici.

Le Palace

Le compte rendu sera rapide, le luxe du luxe, aux USA je n’ai jamais vraiment testé. J’en ai vu de beau hôtel à travers le monde. Des architectures grandioses, des buffets raffinés, des décors de rêves… Promotions, longs séjours, et il faut bien le dire, pays en voie de développement, rendent le rêve accessible.

On fait ce qu’on peut

Aux USA mes goûts de luxe se heurtent brutalement à une certaine réalité du marché. C’est cher. Lors de nos escapades américaines, nous avons décidé de nous rabattre sur des établissements des chaînes Holiday Inn Express ou Staybridge et bénéficions d’un programme de points. La propreté est globalement toujours au rendez-vous ce qui réduit (mais n’annule pas) le risque sanitaire. Pour le reste, tout dépend du management.

Les établissements Staybridge sont à mon avis un peu plus stylés avec un look plus contemporain. Celui d’Atlanta ou de St Petersburg (FL) sont tout à fait recommandables. Mais on est jamais à l’abri d’une mauvaise gestion car à Chattanooga, c’est peinture qui s’écaille, sanitaires endommagés et mauvaises odeurs…

Mon expérience est plus mitigée dans les Holiday Inn Express ou Holiday Inn Resort. Sans entrer dans les détails, des nombreux établissements de cette chaîne que nous avons fréquenté souvent, il s’agit souvent de bâtiments plus anciens que l’on aura pris la peine de rafraîchir… ou pas. Poussière dans les coins, agencement improbable du mobilier, sanitaires ayant traversé la guerre civile, eau chaude… ou pas…. Piscines aux allures de bassin de sanatorium sont monnaie courante. Un des avantages de cette chaîne est que le petit-déjeuner est inclus… Mais finalement est ce un point positif ? Ça fait finalement cher le bagel défraîchi et l’omelette en poudre.

Je vous rassure je ne suis pas si snob et je peux m’accommoder de tout cela si c’est pour avoir la chance et le bonheur de partir à la découverte de régions magnifiques. Il faut bien se mettre en tête que c’est juste pour dormir (si l’ambiance sonore vous le permet) et que cela ne participe en rien à la magie des vacances. Néanmoins le rapport qualité prix n’y est pas. La somme demandée est exagérée.

Il y a néanmoins un inconvénient constant auquel je ne peux pas m’adapter et que j’estime tout simplement inadmissible : le bruit. Je refuse tout bonnement d’être réveillée à six heure du matin par un camion de livraison qui stationne moteur vrombissant sous nos fenêtres ou des ouvriers tronçonnant dans le jardin. Lorsqu’on trouble mon sommeil de façon aussi révoltante, je suis de fort méchante humeur et je suis capable de faire fi de toute convention sociale pour informer mon entourage de ma consternation. En gros, je vais râler en pyjama à la réception. Si en plus je me heurte à de la nonchalance, la scène devient d’autant plus pathétique. Visiblement, pour certaines personnes à l’accueil, cette pollution sonore est quelque chose de tout à fait normal à laquelle je devrais m’adapter. Bien sur ma chérie. Tu connais Trip Advisor ? Trip Advisor va bientôt de te connaître.

Jamais je n’aurai du ouïr autant de personnes copuler que depuis que je fréquente des hôtels de qualité moyenne aux USA. Les murs sont en carton. Ça baise de tous les cotés, un vrai clapier. Heureusement nous n’avons pas encore eu à fournir d’explication à Nounou qui dort à poings fermés en toutes circonstances. Ça parle, ça se dispute, ça crie, c’est bourré, ça chante dans les chambres et dans les couloirs, le tout à grand renforts de portes qui claquent. Si aux USA, on s’excuse platement lorsqu’on éternue ou qu’on passe devant une personne, dès que votre prochain est hors de votre vue, tout est permis, vous êtes seuls au monde.

Malchanceux, nous avons passer une nuitée avec une convention de danseur de Lindy Hop. Au regard de la nuit qu’ils ont passé, je me demande s’ils étaient en mesure d’assister aux cours de danse le lendemain. J’ai demandé à la réception de pouvoir m’adresser directement au responsable de cette convention. Mais craignant sans doute d’être complice d’un meurtre la manager feignit de ne pas savoir de qui il s’agissait et m’accorda une substantielle réduction sur notre séjour.

Je vous conseille d’éviter à tout prix les chambres qui sont séparées par des portes communicantes. C’est, au niveau sonore, l’équivalent de partager une chambre avec des étrangers. Il est possible après une certaine heure de faire intervenir le personnel de l’hôtel. Mais franchement c’est bien dommage d’en arriver là.

hotel4

Établissement de caractère

En dehors des chaînes vous pouvez aussi vous rabattre sur des établissement familiaux. C’est ainsi que nous avons atterri au Hemlock Inn dans le fin fond des Smokey Mountains. L’endroit est réputé pour sa nourriture. Après le bénédicité, on vous sert en effet d’excellents plats typiques du sud cuisinés sur place. Pas besoin de choisir. Ils sont tous servis sur la même énorme assiette en étain. Envie de boire un petit verre? Là encore pas besoin de choisir… Pas d’alcool au menu. Le petit-déjeuner vaut réellement le détour et le cadre est magnifique. Les montagnes sont son écrin. Le soir les familles s’amusent dans le jardin à différents jeux de société. L’ambiance y est bonne enfant.

Les chambres constituent une expérience unique de voyage dans le temps. On y a plus touché depuis les années 60. C’est exotique et charmant. Seul témoin de modernité, le radio-réveil qui date des années 80. Ce dernier semble ensorcelé… à minuit il se met à buzzer. Et ainsi de suite toutes les dix minutes sans qu’aucun des boutons que j’ai pu tripoter ne veuille nous rendre notre fragile sommeil. L’objet fini par traverser la chambre par la voie des airs et sera ainsi réduit au silence, tout en donnant à Raf de petits airs de Johnny Depp dans sa période rebelle.

Tze Cabinne in tze mountain

Louer une cabinne in tze mountain (un chalet ou une petite maison au cœur des Smokey Mountains) est une expérience incontournable pour celui qui visite la région. Nous l’avons fait par le passé, seul ou avec nos invités et nous n’avons pas été déçus. Ces maisons en bois plus ou moins grandes, souvent totalement équipées, décorées avec goût dans le plus pure style du sûuut procurent dépaysement, charme et confort. Situés dans la région de votre choix, votre refuge sera le point de départ de vos promenades au sein des montagnes.

Camping

To be continued ! J’aimerais tant testé ! Je suis persuadée que la compagnie des petites bêbêtes et des bruits de la forets me seront infiniment plus agréables que ceux de mon prochain qui en vacances oublie tout !

Publicités

6 commentaires

  1. Le camping aux US c’est trop bien ! nous on l’a fait une première fois l’an dernier quand on est allé à DC pour le 4th of july je ne trouvais aucun motels correct des prix decents, du coup on a pris notre tente et vive la liberté, tu dors dans tes draps avec tes affaires. On a recommencé cette année mais on s’est lancé dans le plus roots, dans une national forest sans douche (donc lavage à l’eau froide dans une bassine !) et franchement c’est chouette 🙂 Donc vas y teste le camping aux US c’est vraiment pas cher et super sympa. Je te mets un lien sur mon premier article je pense en faire un autre sous peu sur cette nouvelle expérience. http://leschosesbleues.blogspot.com/2016/07/road-trip-to-washington-le-camping-au-us.html

    Aimé par 1 personne

  2. On a découvert a nos dépends qu’il ne faut pas se fier à la reputation d’une chance mais bien verifier celle de l’établissement que l’on va frequenter… Pendant l’ouragan l’an dernier, il nous fallait un hotel acceptant les animaux. Celui que nous avons trouvé avait l’air neuf et bien entretenu… mais les photos étaient celle de la chaîne, pas de l’hôtel… je te passe les details… On avait emmené la baignoire de Mini, heureusement pour tout le monde, parce qu’on s’est douchés debout dedans pour éviter tout contact avec le reste…
    Malheureusement ici, les hotels passables sont tres chers par rapport a ce qu’on trouve en Europe!

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou,

    La prochaine fois que Raf rentre dans sa période de J. Depp dans sa période rebelle, tu prends un cliché !
    Les vacances sans les souvenirs terribles où on passe la nuit sans dormir dans les hôtels, ce serait triste …
    Est-ce que la chaîne Accor n’existe pas aux USA : IBIS ? Selon mes infos, c’est américain. En France, il n’y a jamais de surprise, ceci dit le camping doit être une belle aventure également.

    bisous,

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s